De plus en plus de chariots élévateurs et chariots d'entrepôt sont équipés de systèmes qui réduisent automatiquement la vitesse de la machine, dans les virages notamment. Certains fabricants nomment ce système « commande de braquage », tandis que d'autres le nomme « contrôle de vitesse de braquage » ou encore « Assistant de braquage ». L'opération est essentiellement la même ; la vitesse du chariot est ajustée automatiquement lorsque le cariste braque dans un virage. La manière dont cela se produit varie bien évidemment d'un système à l'autre. Idéalement, la réduction de vitesse doit dépendre de la manière dont le virage est abordé. Si le cariste aborde lentement une légère courbe, la vitesse doit varier rapidement. Mais si la vitesse est élevée au moment d'aborder un virage serré, le système doit intervenir progressivement. Dans ce cas, la rotation du volant de direction détermine conjointement le degré d'intervention. Un virage ample est en effet moins dangereux qu'un virage serré.

Sécurité accrue

Nous venons de le dire, tous les systèmes de réduction de vitesse ne sont pas identiques. Dans certains cas, la réduction de vitesse sera moins souple et moins naturelle qu'avec un autre système. Qu'elle que soit l'appellation du système et le caractère souple ou non de la réduction de vitesse, ce type d'intelligence intégrée est incontestablement bien plus qu'un gadget commercial. L'adaptation de la vitesse à la situation de l'entrepôt contribue toujours à accroître la sécurité sur le lieu de travail. Même les systèmes qui minimisent le risque de basculement ne peuvent pas éliminer complètement le risque. Une fois de plus, la réduction de vitesse constitue la seule solution logique.

Intelligent et souple

Il existe des systèmes qui repoussent les limites du concept encore plus loin. Le système RDS (Responsive Drive System) de Cat® Lift Trucks, par exemple, ne réduit pas seulement la vitesse du chariot élévateur. Le chariot réagit aux actions du cariste d'une manière si naturelle qu'il semble savoir ce que souhaite son cariste.

Le chariot ne réagit pas seulement à la manière dont la pédale d'accélérateur est enfoncée (brusquement ou souplement), mais aussi en fonction de la manière dont les fonctions hydrauliques sont actionnées. Selon le comportement du cariste, le chariot sélectionne automatiquement le réglage approprié. Tous les mouvements tels que l'accélération, le freinage, mais aussi le déplacement du mât, deviennent extrêmement souples. Et les performances ? Elles atteignent automatiquement un niveau supérieur. Par conséquent, il est bien évident que l'intelligence incorporée est bien plus qu'un gadget commercial. Choisissez le système approprié pour accroître la sécurité et la productivité.