Le transpalette électrique est une bête de somme indispensable pour les opérations de chargement et de déchargement dans nos centres de distribution et entrepôts. Malheureusement, cette même machine est impliquée dans de nombreux accidents au cours de ces opérations. Pied coincé, palette fracassée, chariot élévateur endommagé, le danger rôde... Vous trouverez ci-après cinq points pour éviter les écueils et renforcer la sécurité :

1. Différences de hauteur entre le quai de chargement et le camion

Avant de commencer le travail avec le transpalette, vous devez minimiser la différence entre le quai de chargement et le sol de l'entrepôt. Ensuite seulement, le transpalette peut entrer et sortir rapidement du camion. Investissez dans un bon niveleur de quai ; cela en vaut la peine. Assurez-vous aussi que le chariot ne risque pas de s'éloigner non intentionnellement. Une simple dent de roue peut faire l'affaire.

2. Utiliser les feux de signalisation

À l'instar du trafic ordinaire, des situations dangereuses peuvent être évitées en utilisant des feux de signalisation. Ils peuvent être installés à l'intérieur (pour prévenir le cariste du transpalette) et à l'extérieur. Le transpalette n'est autorisé à pénétrer dans le camion que lorsque le feu est vert.

3. Utiliser un transpalette équipé de roues directrices ou pivotantes suspendues

Choisissez un transpalette avec des roues directrices ou pivotantes suspendues. Elles absorbent les chocs et les vibrations. En outre, les roues pivotantes suspendues améliorent la stabilité du chariot. Elles assurent aussi une fonction de sécurité.

4. Freiner vite et sans effort

Dans la remorque ou sur le quai, l'espace est extrêmement limité. C'est la raison pour laquelle il est important que la maniabilité du transpalette soit à la fois excellente et souple. Un timon ergonomique, des extrémités de fourche arrondies et une hauteur de levage décente ... sont autant d'atouts qui favorisent l'efficacité de travail dans les espaces confinés.

Bien entendu, la souplesse de travail ne doit pas pour autant sacrifier la vitesse et la productivité. Le transpalette électrique doit assurer toutes ces fonctions, mais doit aussi permettre au cariste de ralentir rapidement et aisément en cas de besoin.

5. Utilisation adéquate

Enfin, mais non des moindres, l'opérateur peut influencer positivement la sécurité pendant le chargement et le déchargement. Le risque d'endommagement et de blessure est minime lorsque le travail est réalisé en faisant preuve de bons sens. Des tests indépendants démontrent systématiquement que cela n'affecte pas négativement la productivité. Ils révèlent au contraire qu'une méthode de travail contrôlée est non seulement plus sûre, mais aussi plus productive.

Tags: 
electrics